Un parking privé à proximité de l’aéroport : est-ce un investissement intéressant ?

Il n’est jamais facile de trouver une place de libre sur les parkings des aéroports très fréquentés du fait qu’ils sont bondés de véhicules. De ce fait, il arrive souvent que des voitures se retrouvent à la fourrière en ayant stationné illégalement sur un emplacement inapproprié. De plus, il s’agit souvent d’une zone de stationnement où la sécurité laisse parfois à désirer. Pour ces différentes raisons, les parkings privés aux alentours des aéroports sont de plus en plus prisés et se présentent comme une alternative intéressante. Mais ce genre de service est-il vraiment viable ?

Les avantages de se garer dans un parking privé

À l’exemple du parking l’aéroport de Nantes, la difficulté pour les voyageurs de trouver un emplacement libre pour garer leur voiture a donné l’occasion à des particuliers, entreprise ou organisme privé de lancer un service qui répond au mieux aux attentes de chacun. De même, le manque de place et les prix élevés proposés par Vinci, concessionnaire des parkings de l’aéroport de Nantes, ne font que pousser les clients à chercher d’autres options plus avantageuses. Dans ce sens, une zone de stationnement privé se trouvant à proximité de l’aéroport propose souvent des prestations optimales : service de gardiennage, enceinte clôturée, système de vidéosurveillance et service voiturier. Il est également plus judicieux de réserver une place dans un parking privé via un service en ligne. En effet, la réservation sur un site spécialisé est plus facile et rapide d’autant plus que les voyageurs n’auront pas à se soucier de mauvaises surprises de dernières minutes.

Investir dans un parking privé : les recommandations

Un parking privé peut être un investissement rentable lorsque vous avez trouvé l’emplacement idéal. En effet, même si l’endroit est propice pour les voyageurs, il peut être agaçant et désagréable pour le voisinage notamment s’il est implanté dans un quartier résidentiel. Les voisins risquent ainsi de ne pas apprécier de voir circuler chaque jour une dizaine de véhicules devant chez eux. Cette situation peut également entraîner des jalousies, des mésententes voire des plaintes. Par ailleurs, certains prestataires exercent leur activité sans être déclarée du fait de l’inadvertance de l’administration fiscale à ce sujet, et ce, malgré les mises en garde des représentants locaux et la surveillance de Vinci. De ce fait, il convient de créer une micro-entreprise afin que l’activité soit tout à fait légale à l’égard de l’autorité compétente.