Rénovation des murs : un projet important pour le renforcement de l’isolation phonique

La construction neuve est le premier moment où il faut réaliser l’insonorisation des murs ou la rénovation de l’environnement acoustique. Cependant, il est indispensable de réaliser des travaux de rénovation acoustique pour bien des raisons. Pour ce faire, le propriétaire peut recourir à plusieurs méthodes.

Pourquoi bien des foyers insonorisent leurs pièces ?

La réponse la plus évidente est sans doute le confort de vie. En effet, une pièce insonorisée est protégée des bruits extérieurs dérangeants, ce qui permet d’instaurer un calme total : un véritable besoin notamment pour ceux qui passent beaucoup de temps chez eux et surtout ceux qui télétravaillent. Toutefois, un tel projet de rénovation permet aussi de préserver le confort des autres résidents. Lorsque vous vous disputez ou lorsque vous faites la fête, personne ne voudrait être perturbé. Il est ainsi important de réaliser l’isolation phonique des pièces afin de protéger le voisinage des bruits qui émanent de chez vous. L’isolation acoustique est importante si vous habitez dans un même bâtiment ou à proximité. Même si vos maisons sont séparées, les bruits se propagent toujours et nuisent au confort de vie du voisinage. C’est tout l’intérêt de réaliser l’insonorisation : vous bénéficiez d’une excellente intimité.

Une bonne acoustique au rendez-vous

Pour vivre une vie confortable et calme, les murs acoustiques sont incontournables. Mais il est aussi indispensable d’insonoriser les portes, le plafond et les fenêtres pour un chez soi intime et calme. Pour les murs, l’idéal est de privilégier le parpaing dès la construction. Ce type de matériau est un excellent réducteur de nuisance sonore. En termes de rénovation, il est recommandé d’opter pour la pose de cloison isolante. Celle-ci se traduit par la pose d’un revêtement qui renforce le bâti. Il permet d’améliorer l’insonorisation. La mousse isolante en coton ou en laine représente également une excellente alternative. Elle se trouve entre la cloison et le mur. Enfin, les murs phoniques en toile sont une excellente idée décorative et efficace.

Outre les murs, n’oubliez pas de réaliser l’isolation acoustique du plafond en installant un faux plafond. En faisant ce projet de rénovation, les bruits ne se propagent pas à l’étage supérieur. Les portes sont insonorisées de la même manière que les murs. Pour les fenêtres, il est important d’assurer une bonne étanchéité. C’est la clé pour une bonne isolation phonique. L’échelle STC permet d’évaluer l’insonorisation des fenêtres. Un chiffre élevé est synonyme de fenêtres bien insonorisées. De préférence, il faut atteindre un chiffre entre 45 et 50 STC.