La transition écologique : un sujet qui touche le monde du spectacle

À l’heure actuelle, aucune sphère de la société n’est oubliée. En effet, le développement durable touche tous les secteurs, dont celui du spectacle qui, enregistre une empreinte carbone importante. Plusieurs questions se posent : Comment allier spectacle écologique ou tournée artistique éco-responsable ? Est-il possible de compter sur des décors récupérables ? Rendre un parc de matériel technique moins énergivore est-il possible ? La transition écologique imposera-t-elle une relocalisation des productions ou des modes d’organisation de tournées réellement différentes ?

 

Les problèmes qui empêchent l’adoption d’une attitude éco-responsable et les solutions adaptées

 

Les déplacements

 

Impossible de réussir un spectacle sans faire déplacer le matériel, les techniciens ainsi que les artistes. Le déplacement permet à ces personnes talentueuses de se démarquer, de gagner leur vie et de se rendre à des conventionnements par le biais des tournées internationales et nationales. En outre, il ne faut pas oublier les spectateurs qui, eux aussi, doivent se déplacer pour aller rejoindre les lieux de représentation. Pourtant, à chaque déplacement, l’environnement en souffre en raison de l’empreinte carbone.

 

Les solutions

 

  • la compensation carbone ;
  • préparer des tournées par secteur géographique dans le but de mutualiser ;
  • réduire les déplacements ;
  • opter pour les moyens de transport qui marchent avec les énergies fossiles comme le vélo ou le train ;
  • relocaliser les productions et les tournées sur la base de circuits cours ;
  • exploiter le potentiel du numérique pour réaliser une création à distance ;
  • travailler avec les collectivités qui mettent en avant des solutions de mobilité douche pour une bonne logistique des derniers kilomètres.

 

Le matériel

 

Le matériel cause une pollution en raison du déplacement (décors et technique) et de la consommation énergétique, de la destruction des matières et des décors. Par ailleurs, les matériaux et les décorations doivent passer par la mise à benne, la conservation, le transport et l’incinération. Tous ces procédés sont onéreux.

 

Les solutions

 

    • les ressourceries ;
    • les groupements d’achats et la mutualisation des moyens ;
    • la réutilisation ;
  • la collaboration avec les responsables de la gestion des déchets et les collectivités concernées dans le développement durable pour le cas des spectacles à Dunkerque et des spectacles en Belgique;
  • tout ce qui concerne la conception du matériel doit être anticipé (consommation énergétique, recyclage des matières, durée de vie, etc.) ;
  • travailler avec des prestataires éco-responsables ;
  • privilégier un travail de lobbying pour la croissance des filières de recyclage.