Comment se défaire de ses déchets verts ?

Pour se débarrasser de ses déchets verts, il existe divers moyens qui suivent bien les normes exigées. Comme s’inscrire dans une démarche éco-responsable de valorisation de ces matières première. Dans cet article on vous décrit un peu plus le compostage, déchetterie, loi, les bons ou mauvais gestes à éviter, etc.

Qu’appelle-t-on « déchets verts » ?

Comme leur nom l’indique, ces « déchets verts » sont d’origine végétale résiduels, obtenu par l’entretien du jardin ou de la cuisine :

  • Les végétaux non-malades et non envahissants issus du nettoyage des massifs (éviter les mauvaises herbes en graines, les chardons, les racines de menthe ou de prêle…) ;
  • Les fruits non-consommables tombés des arbres ;
  • Les épluchures de légumes…
  • L’herbe issue de la tonte et du fauchage ;
  • Les feuilles mortes ;
  • Les résidus d’élagage, de taille et de débroussaillage.

Évitez de brûler vos déchets verts
Ce que la loi stipule

Les déchets vert sont classés dans la catégorie des déchets ménagers, donc il est strictement interdit de les brûler. Contrairement à ce que l’on pense, brûler des déchets verts est interdit.

Les risques

Il est de votre devoir de respecter la loi ! Brûler les végétaux trouble le voisinage (fumées, odeurs…), pollue l’air et pourrait engendrer d’importants incendies. Mais aussi, si vous n’êtes pas en mesure de respecter la Loi, vous risquez une amende pouvant atteindre 450 euros !

Les dérogations

Pour certaines conditions, le préfet peut accorder des dérogations pour des règlements sanitaires départementaux, ceci est fait pour éviter la prolifération d’épidémies apportées par des vers, des parasites, des bactéries qui affectent d’autres végétaux. Par contre, pour toute dérogation, les règles s’appliquent : périodes et horaires de brûlage, état des végétaux, etc. Il est toujours nécessaire de se renseigner auprès de la mairie.

Les solutions à prendre pour ses déchets verts

Il est estimé que dans nos ordures ménagères, il y a plus d’un million de tonnes de déchets verts. Quels sont les bons gestes à adopter pour ses déchets verts puisqu’on ne peut ni les brûler ni les jeter à la poubelle ? Il existe plusieurs solutions comme la valorisation organique par le compostage, ou la valorisation de la matière par le recyclage ou la réutilisation via la valorisation énergétique. On peut par exemple compter par cette méthode la combustion de certains bois, la production de biocarburants, la méthanisation… Et quelles solutions sont plus appropriées pour les particuliers ?

La collecte sélective

Une collecte sélective pour les déchets verts est organisée par plusieurs collectivités, cela peut être sur simple demande, hebdomadaire ou régulière. Ensuite, les déchets sont traités en compostage ou selon le choix de l’agglomération.

Les déchetteries

Il est également possible de se rendre directement en déchetterie. Les collectivités donne à leurs membres l’opportunité d’accéder gratuitement à du compost et/ou du bois broyé (BRF) lorsque le broyage et le compostage commencent.

Les entreprises spécialisées

Il n’est pas facile de se déplacer à une déchetterie par manque de véhicule et avec un énorme volume de déchets. Sur ce fait, sachez qu’il existe des entreprises spécialisées qui peuvent récupérer les végétaux ou les broyer sur place.